Thermographie infrarouge, c'est quoi?

Une solution efficace pour réaliser des économies d'énergie...

 

La quasi totalité des logements présentent malheureusement de nombreuses déperditions thermiques difficiles à quantifier et à déceler.

 

Ces sources d'inconfort invisibles à l’œil nu font grimper considerablement les factures de chauffage. La moyenne du parc francais étant en étiquette énergetique E (de 231à 330 Kw/m²/an), il est tout à fait possible réduire ces consommations.

 

La caméra thermique nous permet le repérage des problèmes du type DEFAUTS D'ISOLATION, COURANTS D'AIR, PONTS THERMIQUES, HUMIDITÉ, MOISISSURES, FUITES dans un PLANCHER CHAUFFANT, etc...

La visualisation est immédiate, concrète sans contact ni dégradations.

 

Ce bilan peut être complété et associé à un test d'étanchéité à l'air par porte soufflante ou blower door qui permettra la mise en évidence des fuites d'air. 

Les points faibles du bati
Prises, interrupteurs, luminaires, réseaux, etc

Les arrivées éléctriques traversant les parois, mais aussi arrivées sanitaires (eau, gaz, etc) sont sources de fortes pertes de chaleurs et d'inconfort thermique.

Menusieries

La qualité des menuiseries et leur mise en oeuvre est un des facteurs essentiels de déperditions de chauffage.

Autres éléments sensibles

Les éléments donnant sur l'exterieur comme les hottes aspirantes, conduits de fumée ou tirage d'air sont égalements des points d'entrée de froid.

Ponts thermiques, défauts d'isolation

Le manque ou l'absence d'isolation est le poste le plus énergivore d'un batiment. Les parois froides donnent le sentiment d'inconfort thermique.