Étude hygrothermique

     La composition des parois qui constituent un projet (mur, plancher, plafond, cloison, etc) est un élément essentiel de la construction. La résistance thermique R de celles-ci est un facteur déterminant à connaître pour une bonne qualité thermique de l'enveloppe.

     Néanmoins d'autres paramètres comme l'éffusivité thermique, le déphasage, la perspirance et la perméance de la paroi sont trop souvent négligés alors qu'ils sont tout aussi essentiels pour obtenir une construction pérenne et éviter les problèmes d'humidité, de condensation et les risques fongiques.

 

     La conception des bâtiments "Neufs", très isolés et très étanches, conduit à un risque d'accumulation d'eau dans les parois qui au fil du temps risque de dégrader le bâti et l'enveloppe irréversiblement.

     En rénovation, le phénomène est encore accentué dû aux différents matériaux utilisés auparavant.

     L'utilisation de certains matériaux «incompatibles» et leurs mauvais dimensionnement peut entraîner le vieillissement voir le pourrissement de la paroi.

 

     Une étude hygrothermique permettra aux Architectes, Maitres d'oeuvre, Constructeurs bois ou Autoconstructeurs de faire les meilleurs choix entre les différents matériaux et leurs épaisseurs:

          - Structure (bois, acier, béton brique, pierre)

          - Étanchéité à l'eau ou à l'air (aéroblue, pare vapeur, pare pluie, enduit)

          - Isolation intérieure, extérieure, répartie

          - Type d'isolant Naturel (ouate de cellulose, chanvre, paille),

                                     Synthétique (polyuréthanne, polystyrène),

                                     Minéral (laine de verre, laine de roche),

                                     Mixte (laine de verre/bois)

          - Finition (crépis, bardage, placo)

     Pour garantir et optimiser la qualité de votre projet, cette étude de parois peut venir en complément de l'etude thermique rt2012.